AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

♦ messages : 45
♦ copyright : endless starlight


MessageSujet: SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue) Mar 27 Avr - 19:22

Isand Bay s'apparente à une banlieue américaine typique où chacun se connait. Régulièrement, vous pourrez voir une journée barbecue s'organiser par telle ou telle famille. Personne dans ce quartier si tranquille n'imaginait voir un jour un crime se produire. Mais, même à Island Bay, personne n'est à l'abri du mal.

♦️ monday, april 26th

En se levant ce matin pour effectuer sa tournée de distribution de journaux, Martin Raw ne s'attendait pas à faire une découverte macabre dans la maison des Adamson. Il avait aussitôt appelé la police et, comme il est de coutume dans les banlieues, la nouvelle s'était vite répandue à travers toutes les rues. Si les humains furent pris de panique, les Valtafëa sont plutôt partagés ; il y a les agacés, les ravis et les indécis, qui ne savent pas s'ils doivent avoir pitié des humains ou rester solidaires avec les leurs.

Une fois la police sur les lieux, les premières constatations furent tirées : un crime horrible, inhumain. Du jamais vu. Les journalistes s'empressèrent et s'emparèrent de l'affaire, interviewant tous ceux qui se trouvait sur les lieux. Angel McGregor, lui, mitraillait tout ceux qui rencontraient son objectif espérant faire d'excellentes photos. Peut-être même en aurait-il quelques unes compromettantes... De même que Jezabel & Steven Crossington - plus connus sous le nom de Mr et Mrs Khaleway - qui essaient d'élaborer un plan pour tenter d'esquiver la sécurité et de visiter les lieux pour se faire leur propre opinion.

Island Bay se trouvait, pour la première fois, sous les feux des projecteurs. Certains éprouvaient une certaine tristesse tandis que d'autres restaient indifférents. Il y avait cependant un sentiment que tous partageait : la peur. Et même si aucun des habitants ne vous le dira, elle les dominaient tous et fait se poser mille questions...



HJ : Ceci est un sujet commun. Tout ceux qui souhaiteront participer posteront un ou plusieurs messages en réaction à la situation et aux autres personnages. N'oubliez pas de prendre en compte dans vos messages les agents de police et les journalistes. N'hésitez pas à mettre en scène des interviews et à entre dans le jeu rp des autres personnages. Le sujet restera ouvert plusieurs semaines pour vous laissez le temps de jouer. Vous pouvez également créer des sujets privés en précisant qu'il s'agit d'un sujet concernant cette intrigue. Attention, votre sujet doit avoir lieu le jour même de la découverte des corps, soit le 26 avril.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel McGregor

SPARKLING ANGEL

Together In All These Memories.

avatar

♦ messages : 172
♦ copyright : © tiin0


♣ ARE YOU AFRAID ?
AGE: 29 ans
JOB: Reporter photographe
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue) Mer 28 Avr - 15:37




26 Avril 2010 ♣ Island Bay, Wellington
DEVANT LA MAISON DES ADAMSON




Une matinée ordinaire avait commencé alors que je me réveillais d'une bonne et longue nuit de sommeil bien mérité. Il était environ huit heure du matin lorsque j'ouvris mes yeux et que je vis le magnifique soleil que m'attendait dehors. Comme chaque jour de semaine, je me levai, vétu de mon simple caleçon pour rendre directement dans la cuisine et préparer mon premier café de la journée. Je prenais mon temps par habitude, vu que je n'avais pas d'heure précise à faire par semaine. Du moment que je rendais mes articles terminé en temps et en heure, le rédacteur en chef ne s'opposait pas à l'heure de notre arrivée au journal. De plus, sachant que ces employés pouvaient très bien travailler chez eux, il était assez difficile de nous fixer des heures de bureau.

Je buvais tranquillement mon café accompagné de tartine que j'avais soigneusement préparé quand, soudain, des sirènes retentirent. Curieux comme je suis je ne pus m'empêcher de regarder par le fenêtre pour constater que les flics venaient de faire irruption dans le quartier. La police scientifique suivait le premier cortège. Quelque chose d'important c'était surement produit pour que les scientifiques s'en charge. En quelques minutes, j'enfilais un jean et un tee-shirt, prit mon appareil photo et partit, en courant à moitié, vers la maison encerclé par les voisins et surtout la police qui installait, le plus rapidement possible, le périmètre de sécurité. Un bleu se trouvait, comme à chaque fois, devant cet bande jaune qui délimitait le terrain, je m'approchais de lui pour lui poser quelques petites questions indiscrètes auquel j'aurais surement des réponses. Ces jeunes flics ne savent jamais tenir leur langue et j'en profitais comme n'importe qui pourrait le faire.

Dès que l'interview improvisé fut terminé, je remerciais infiniment l'officier qui venait de me dire toute la vérité au sujet de la découverte macabre par un jeune distributeur de journaux. Une famille entière venait d'être assassiné et aucuns indices ne permettaient encore de se diriger vers un coupable potentiel. Les pistes étaient fermés en sachant que même la scientifique ne parvenait pas à dénicher une empreinte ou encore un brin quelconque d'ADN autre que celui de la famille Adamson. Je m'éloignais, sortant enin l'appareil photo que j'avais pris pour finir par mitrailler la scène de crime de tous ces recoins. Je n'avais certes pas l'autorisation de pénétrer dans la maison mais la vue extérieur était déjà pas mal. J'attendrais donc que les autorités sortent les corps de la demeure familiale pour enfin prendre de nouveaux clichés de cette évènement horrible pour un quartier comme Island Bay. Une voix s'éleva alors à mes côtés. Je tournais la tête en direction de cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♦ messages : 69
♦ copyright : ©nemesis


♣ ARE YOU AFRAID ?
AGE: 22 y.o
JOB: ÷
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue) Ven 30 Avr - 13:02

    Petit déjeuner normal chez les Khaleway, la radio qui crépitait, la bouilloire qui bouillonnait, le pain qui crâmait. Devant le grille-pain, je constatai, dépitée, que j'avais encore raté le moment où il fallait sortir les tranches de pain. L'odeur de graillon me faisait comprendre que j'avais mal réglé -encore une fois- le minuteur et que le pain était à l'état de charbon à présent. Pestant contre l'engin, je fis sortir les bouts de pain carbonisé et les fis très vite descendre dans la poubelle. Et ne voulant plus utiliser cet engin de malheur, j'ouvrais le placard et en sortais un paquet de biscuits bio que j'allais poser sur la table de la cuisine où était assis Steven en train de fixer sa tasse de café qui refroidissait. Soupirant, je m'assis sur lui, passant mes bras autour de son cou et l'embrassant tendrement. Je n'étais pas habillée pour sortir, portant toujours une nuisette grise, je n'avais pas encore pris ma douche, j'étais à moitié réveillée et tout commençait mal. Et la journée n'allait pas s'arranger puisqu'il fallut qu'en ce merveilleux matin du 26 avril la radio d'actualités néo-zélandaises se mette à crachoter un flash d'information sur un événement atroce qui avait été découvert ce matin, à Island Bay, à Wellington. Me redressant d'un coup, j'allais monter le volume et je commençais à me mordiller l'ongle de l'index droit, bras croisés, jambes croisées, mon pied grattant mon mollet gauche. Les Adamson vivaient à Island Bay depuis une dizaine d'années, et ils avaient été retrouvés morts. Plus de détails venaient, une scène du crime chaotique, sanglante. Il n'en fallait pas plus pour qu'on soit décidés. Sans ranger la table, sans même manger, je fonçai dans notre chambre, pris les premières fringues qui me tombaient sous la main, ôtai nuisette et passai mon pantalon et une chemise bleu pâle. Ballerines aux pieds, je passai dans la salle de bains histoire de donner un coup de brosse à mes boucles, puis au salon pour choper mon sac -avec Bible, crucifix, eau bénite- manquais de me cogner dans le tiroir de la commode pour prendre mon colt chargé aux balles d'argent et ne le trouvant pas, je me tournais vers Steven… Qui me le tendait, l'air grave. Il avait cet éclat dans les yeux que je devais sans doute avoir aussi : l'éclat de la détermination, du sérieux, mais aussi de la vengeance. Plus les jours passaient et plus les meurtres se multipliaient ici.

    On était bientôt en voiture, Steven au volant, et on roulait à fond, cap plein Sud. Quoi, les limitations de vitesse ? Boarf. On savait conduire et on faisait attention. Et puis de toute façon, à huit heures du matin, il n'y avait personne sur les routes. La Chevrolet garée aux environs de chez les Adamson, avant les camions de la télévision et de la radio, on était descendus et on avançait donc en direction de chez les Adamson. Et voyant le nombre de policiers, on comprit rapidement qu'il allait falloir ruser pour entrer sur le terrain. Ce qui était dommage, c'est qu'on avait aucun badge du FBI, et que se présenter comme des experts du Paranormal et du Surnaturel serait signer pour qu'on se foute de nous. La main de Steven posée sur ma taille, il me tenait contre lui comme pour me protéger contre qui que ce soit, sans que ça ne me dérange vraiment.

      « On dirait qu'il n'y a rien alentour. Quelle que soit la chose qui a fait ce coup foireux, elle est déjà partie depuis un bout de temps. »


    Fouillant dans mon sac, j'en sortais la bouteille d'eau bénite et j'en versais quelques gouttes dans le creux de ma main gauche, avant de forcer Steven à tenir la bouteille pendant que je me lavais les mains rapidement. La bouteille d'eau bénite retourna bientôt dans mon sac que je refermai et avançant avec Steven j'avisai bientôt Angel McGregor avec qui j'avais déjà eu quelques discussions. Lui aussi semblait vouloir entrer, peut-être pourrait-il, sinon nous aider directement, au moins nous donner une sorte de piste sans vraiment le savoir. Entraînant Steven derrière moi, je m'approchai donc d'Angel et -observant rapidement autour de moi quand même- je lui demandais tranquillement :

      « Une idée de ce qui a bien pu se passer ? »


    Cette question concernait autant l'opinion des policiers que sa propre opinion. La radio qui avait crachoté pendant que nous étions en voiture et en chemin n'avait rien dit de très intéressant, en fait et c'était déplorable. Coup d'œil alentour, je n'avais pas dû parler assez discrètement, certains curieux avaient entendu mes mots puisqu'ils semblaient attendre la réponse d'Angel. Jusqu'à ce qu'un des curieux se prononce, justement, s'incrustant dans cette discussion qui débutait à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue)

Revenir en haut Aller en bas

SUJET COMMUN ★ knock knock... don't be afraid. (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ENDLESS STARLIGHT :: 
« WELLINGTON CITY ♦ in the east »
 :: 
« ISLAND BAY »
-